San Francisco Life
Bonjour et bienvenue sur le Forum de San Francisco Life ! =)

Nous sommes toujours ravis d'accueillir de nouveaux membres et si tu veux t'inscrire, n'oublie pas de choisir un nom et un prénom

Petite précisions : Pour l'inscription, tu n'as pas besoin d'activer ton compte ! =)

Nous espérons te voir bientôt parmi nous ^^

Clara, Fondatrice du Forum.



 

Partagez|

Dimanche... l'Inferno, comme le Seigneur, se repose !... [PV Rafäel]

San Francisco Life :: San Francisco :: ♣ Potrero Hill :: ♥ Villas & Maisons :: N°1854 Dante Lloyd
Dante Lloyd
avatar
Patron de l'Inferno
Masculin
Messages : 71

Lun 6 Aoû - 20:51
Dante Lloyd


"J'aimerais être gay juste pour faire chier les homophobes" -

Kurt Cobain
Dimanche - l'Inferno, comme le Seigneur, se repose !...



Le lendemain, milieu de matinée : http://girlyacademy.allgoo.net/t14275-retour-au-bercail-pour-rafael-ou-quanddantejoue-les-bons-samaritains#284386


Ma nuit a été courte ! Chance, je ne suis pas un gros dormeur et je n'ai pas de mal à me remettre en route après seulement quelques heures de sommeil. Couché vers les 3h30, je me suis rapidement endormi ! Nuit sans rêve, sommeil de plomb mais pour autant, je n'ai pas eu besoin de réveil pour me sortir du lit...

A 8 heures j'étais sur la plage pour mon jogging quotidien... Je suis rentré à 9 heures, direction la piscine où j'ai fait quelques longueurs avant de rejoindre la douche ! Inutile de vous dire à quel point elle m'a fait du bien... J'ai enfilé un boxer, un jean et un tee shirt. J'aime être à l'aise quand je suis chez moi... Je quitte la chambre pieds nus pour rejoindre la cuisine, il est 10 heures et madame Mitchell doit déjà être arrivée...


J'esquisse un sourire en arrivant au rez de chaussé, il embaume déjà le café frais, exactement comme je l'aime !... Je salue avec plaisir celle qui me connait depuis mon plus jeune âge, madame Mitchell était déjà au service de mes parents. Elle me rend mon bonjour et nous discutons agréablement pendant quelques minutes avant qu'elle me dise d'aller m'installer à table, elle m'amène le petit déjeuner.

J'attrape le journal et je vais m'installer dans la partie de la cuisine où l'on peut manger face à la plage...


Nous sommes dimanche et ce soir, le club est fermé. Il faut bien un jour de fermeture par semaine et l'idée de ne pas avoir à m'en préoccuper avant demain fin de journée me convient tout à fait. Je commence à lire le journal et en lève les yeux quand madame Mitchell arrive avec un plateau chargé de tout ce que j'aime... Jus de fruit frais, café chaud et intense, pain grillé, oeufs brouillés, confitures maison et yaourt nature...

Je la remercie et lui offre un sourire tendre et aimant... Elle est peut être ce qui se rapproche le plus d'une mère pour moi... mais avant qu'elle ne s'éloigne...

"Anna, nous avons un invité... Je pense qu'il n'est pas encore réveillé ! Mais pouvez vous prévoir un grand verre d'eau et deux comprimés d'aspirine... ainsi qu'un café serré ! Pour le reste, je ne connais pas ses goûts, nous attendrons donc qu'il descende pour savoir ce qu'il désire pour le petit déjeuner..."

Elle me dit qu'elle s'en occupe avec un petit sourire pour lequel je préfère ne pas l'interroger. Si je la laisse faire, dans cinq minutes, nous allons de nouveau parler de ma vie sentimentale et je tiens absolument à éviter ce sujet de discussion avec elle... Je commence à manger, tout en regardant la vue qui s'offre à moi grâce aux multiples fenêtres... le journal est replié un peu plus loin sur la table...

FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael Kingston
Serveur à l'Inferno
Masculin
Messages : 58

Mar 7 Aoû - 10:03
Je me fais réveiller par une envie subite et pressante d'aller aux toilettes...je reconnais qu'il y a mieux,comme réveil,seulement,c'est la seule chose,qui arrive à me sortir du lit,j'aurais voulu dormir un peu plus,mais loupé...a priori,ce n'est pas pour ce matin...

Quotidiennement,au réveil,j'ai le barreau et ce n'est pas forcément agréable,j'entrouvre les yeux et je peux observer,l'endroit ou je suis...une chambre ,spacieuse et décorée avec gout.

Je fronce un peu les sourcils,pour tenter de me remémorer,les événements de la veille,puis je porte mon poignet à mes yeux,pour regarder l'heure qu'il est...un peu plus de 10 heures,du matin...

Je quitte le lit,avec difficulté,j'ai un mal de crane,qui m'assaillit et me rend aux toilettes,faire ce que j'ai à faire.

Ceci fait,je fais le tour,pour me situer dans l'espace ou je me trouve...je lache un soupir....je ne peux qu'etre chez Dante...je suppose qu'il doit etre furieux contre moi,avec ce qu'il s'est passé,hier soir au club.

Pourtant,il va bien falloir que j'assume et je ne vais rester coincé,ici...
Quand,je trouve la salle de bain,je prend le nécessaire pour me doucher,tout est mis à disposition,autant en profiter; le seul hic,ce que je n'ai pas de change avec moi,alors par défaut,je me ressape avec les fringues de la veille.

Je quitte la chambre,et me dirige vers les escaliers,pour tenter de mettre la main,sur Dante.

Ne sachant pas trop ou me dirigé,je marche,jusqu'à ce que je pense,etre la cuisine...pas de Dante ,en vue,au lieu de cela,je vois une dame,d'un certain age,me tournant le dos,affairée .

Serait-ce sa mère?

Un peu embeté,je ressers ma veste contre moi,pour éviter,qu'elle voit que je suis torse nu,sous ma veste et la salue

"Bonjour...excusez moi! savez vous,ou se trouve,Mr Lloyd?...la dame,me fait volte face,avec un sourire...et me propose d'aller le rejoindre,mais avant,me demande ,ce qu'il me ferait plaisir,pour mon petit déjeuner,je lui répond,par un café,me suffira,la remercie pour sa bienveillance.

Elle me guide ,enfin,jusqu'à Dante...et quitte la pièce,du coup,je me retrouve,seul avec lui...

Le maitre des lieux,impose...il n'y a rien dire,il est plus encore séduisant,sexy,en tenue civile...il a troqué,des vetements de tous les jours,au lieu du costume qu'il aborde,chaque soir,au club...

Je ne sais pas,ce qu'il va se dire,entre nous,mais je commence par lui indiquer ma présence



"Bonjour...
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lloyd
avatar
Patron de l'Inferno
Masculin
Messages : 71

Mar 7 Aoû - 14:34
Dante Lloyd


"J'aimerais être gay juste pour faire chier les homophobes" -

Kurt Cobain
Dimanche - l'Inferno, comme le Seigneur, se repose !...



J'ai toujours aimé cette maison... et ce depuis le 1er jour où mon père et moi y avons trouvé refuge après avoir quitté Londres. Mon père a toujours eu besoin d'espace, c'est pourquoi il a acheté cet endroit relativement grand pour nous deux. Peut être aussi a-t-il pensé refaire sa vie et peut être avoir d'autres enfants ?!

Je n'en saurai jamais rien puisqu'il n'est plus de ce monde et que je ne l'ai jamais questionné sur le sujet ! Néanmoins, j'ai vécu heureux ici avec lui... et bien sur, avec madame Mitchell... Anna ! Qui a quitté Londres à l'époque avec nous pour rester au service de mon père et continuer à s'occuper plus ou moins de moi...

Elle aurait pu vivre ici avec nous mais elle a préféré prendre son indépendance et louer un appartement. Elle a rencontré un homme peu de temps après notre arrivée et l'a épousé. Je crois qu'ils ont été heureux mais il est décédé il y a un an et lorsque mon père est décédé à son tour, me léguant la maison, je lui ai réitéré la proposition qu'il lui avait faite il y a bien longtemps... venir vivre ici !

Elle y réfléchit m'a-t-elle dit et je suis quasi certain qu'elle va accepter à plus ou moins long terme... Je lâche un petit soupir de plaisir en continuant de manger mes œufs brouillés tout en appréciant l'extérieur...


Tout en continuant de petit déjeuner, je réfléchis à ce que je pourrais faire de ma journée. Je n'ai encore rien prévu... sortir un peu ou profiter du calme et de la solitude que cette maison, ma maison, me procure ?!... J'en suis là dans mes réflexions lorsque j'entends un "bonjour"... Je me retourne vers Rafael qui vient de rejoindre la cuisine.

J'esquisse un sourire à son attention... lui montre les sièges... "Installe-toi... Anna va t'amener de l'aspirine et du café..." A peine ai-je le temps de le lui dire que la voilà avec tout ce qu'il faut sur un plateau qu'elle dépose devant le jeune homme... Elle sourit, comme à son habitude et dépose une cafetière au centre de la table... Je lui rends son sourire... "Merci Anna... Vous avez devancé mes envies, comme toujours..."

Après avoir acquiescé et précisé que ça n'était pas compliqué pour elle qui me connait depuis si longtemps, elle s'éloigne et nous laisse en tête à tête... J'attrape la cafetière et remplis ma tasse qui est vide. Celle de Rafael est pleine, il en reprendra plus tard s'il le souhaite... Je lève de nouveau mon regard sur lui, un petit sourire plus discret sur les lèvres... "Comment va ta tête ce matin ?! Tu as bien dormi malgré tout ?!..."

FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael Kingston
Serveur à l'Inferno
Masculin
Messages : 58

Mer 8 Aoû - 7:46
Je m'installe sur un des sièges,quand Dante,me le propose,tout en appréciant la vue qui s'offre à moi,je ne bouge pas d'un iota,ni pipe mots,quand il s'adresse à la dites Anna...je conclus que cette dame n'est pas sa mère,puisqu'il s'adresse à elle,par son prénom...

Je ne peux que constater et comprendre,certains cotés de son attitude,Dante,est de ce genre d'individu,habitué à etre servi,qu'on soit à ses ordres,néanmoins,je dénote une différence,avec cette femme,il a un regard,un sourire complètement différent,de ce qu'il a habituellement,enfin,celui qu'il aborde au club et semble bien plus détendu...il en est bien plus agréable,que d'avoir ce visage fermé presque froid.

Bien sur,je comprend,qu'il doit prendre son role de patron ,très au sérieux,il n'empeche ça ne justifie pas sa façon d'etre dans sa boite.


Bizarrement,je me sens pas très à l'aise...est ce à cause de mon attitude d'hier soir ,ou parce que je suis ici,chez Dante,dans son intimité,j'ai du mal à le réaliser que ce soit vrai...

Quand,nous nous retrouvons seuls,il s'adresse de nouveau à moi et lui répond sans sourire

"J'ai toujours mal à la tete,sinon,oui j'ai bien dormi...merci!


Je ne sais pas comment aborder le sujet "d'hier soir",pourtant il va bien falloir,que je me lance...ou dois-je attendre,qu'il le fasse,je me sens très indécis et je déteste ça,j'opte par une phrase toute faites, d'une banalité déconcertante,toutefois,je pense ce que j'affirme...

C'est chouette,chez toi..."
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lloyd
avatar
Patron de l'Inferno
Masculin
Messages : 71

Ven 10 Aoû - 16:19
Dante Lloyd


"J'aimerais être gay juste pour faire chier les homophobes" -

Kurt Cobain
Dimanche - l'Inferno, comme le Seigneur, se repose !...



Rafael nous rejoint et je lui propose de s'installer à table avec moi. J'aime particulièrement ce moment lié au petit déjeuner... C'est le début d'une nouvelle journée et même si je ne me lève plus aux aurores, ce qui est impossible avec le club, j'apprécie le soleil qui est loin d'être au zénith, l'eau qu'il fait scintiller de mille feux... et surtout, c'est un moment que j'aime calme et serein...

J'apprécie donc tout particulièrement que Rafael ne fasse pas partie de ces gens qui se croient obligé de meubler chaque seconde de silence par un bavardage incessant... tout autant inutile que pénible !... Je ne le sens pas complètement à l'aise mais c'est un peu logique. Il se trouve chez moi sans l'avoir décidé et ne connait pas du tout les lieux.

Après qu'Anna ait déposé tout ce qui nous est nécessaire sur la table, je lui demande comment il va... Je hoche la tête de manière compréhensive lorsqu'il me dit avoir toujours mal à la tête...

"Avale l'aspirine et derrière le café... L'un et l'autre sont aussi bons pour les maux de tête..."

Mes œufs brouillés terminés, je mange lentement le yaourt qui est frais comme j'aime lorsque Rafael me donne son opinion sur ce qui l'entoure... Je lève les yeux dans les siens, esquisse de nouveau un petit sourire...

"Je suis d'accord avec toi... Cet endroit est au calme, retiré du bruit, du monde... Un vrai havre de paix !"

Mon regard se perd quelques instants à l'extérieur alors que j'attrape ma tasse de café pour le boire lentement et une fois fait, je reprends la parole, les yeux toujours portés vers la vue sur la baie de San Rafael...

"J'ai hérité cette maison de mon père... et j'y ai toujours vécu depuis mes 15 ans... Elle est grande pour un homme seul, mais je ne m'imagine pas vivre ailleurs qu'ici..."


Je pose ma tasse vide sur la table et j'en reviens à des considérations plus terre à terre en constatant que Rafael porte forcément les mêmes fringues que la veille...

"Si tu le souhaites, je peux te donner un jean et un tee shirt... Tu seras certainement plus à l'aise que dans ton costume !... A moins que tu n'aies quelque chose de prévu qui t'oblige à partir d'ici rapidement..."

Une façon comme une autre de lui faire comprendre qu'il ne me dérange pas et qu'il ne doit pas se sentir obligé de quitter les lieux dans l'instant...

FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael Kingston
Serveur à l'Inferno
Masculin
Messages : 58

Ven 10 Aoû - 20:22
J'écoute ce qu'il me dit,et j'essaye un bref instant,l'imaginer à 15 ans...

Adolescent,était il aussi perturbé ,mal dans sa peau,que je pouvais l'etre  au meme age,à la meme période.

Et puis,à quel moment à t-il découvert son homosexualité,est ce sur le tard,comme moi,ou pour lui,ce fut une évidence...a t-il était attiré par les garçons,dès lors sa maturité sexuelle atteinte.

Je quitte mes pensées,un bref instant,pour faire ce qu'il me conseille,de prendre l'aspirine et d'avaler mon café,tout de suite après...


J'esquisse un sourire à ce qu'il dit,lorsqu'il ne se voit pas vivre ailleurs qu'ici et il est facile de le comprendre,il n' y a qu'à voir le cadre de cette propriété.

Pour toute réponse,je retorque

"Le plus important,c'est que tu t'y sentes bien,peu importe le lieu ou la surface...


Interrogatif ,je le questionne

"Tu n'as pas toujours vécu à San Francisco?

Puis quand il me propose de me preter de quoi me changer,je suis surpris...très surpris,meme

Ce n'est pas de refus,je n'ai pas pour habitude de m'habiller comme ça,dans le civile...merci,Dante!


En quelques échanges,je réalise que finalement,je le connais très mal...
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lloyd
avatar
Patron de l'Inferno
Masculin
Messages : 71

Mar 14 Aoû - 10:25
Dante Lloyd


"J'aimerais être gay juste pour faire chier les homophobes" -

Kurt Cobain
Dimanche - l'Inferno, comme le Seigneur, se repose !...



C'est vrai que je l'aime cet endroit ! Au delà de la beauté des lieux, c'est ici que j'ai retrouvé la paix, ici que j'ai pansé mes blessures, ici que j'ai apaisé ma haine... Et pour tout ça, je ne remercierai jamais assez mon père ! Il n'est plus là aujourd'hui mais j'ai eu maintes fois la possibilité de le lui dire ou de le lui faire comprendre. Je suis convaincu que c'est pour ça qu'il n'a jamais vendu cette propriété et qu'il a souhaité me la transmettre...

J'évoque spontanément le sujet avec Rafael qui, forcément, réagit à mes propos...

"Non, auparavant, je vivais à Londres, j'y suis même né... Je suis américain par mon père et anglais par ma mère. Mais c'est ici que je me sens chez moi..."  

Jamais je ne retournerai vivre à Londres, ni en Angleterre de manière générale. Il est hors de question que je renoue avec un passé que j'ai fui grâce à mon père. Mais tout ça, je le garde pour moi, il n'y a bien qu'Anna qui soit au courant des raisons qui ont fait que nous avons quitté l'Angleterre et c'est certainement ce qui l'a, en partie, motivée à nous suivre mon père et moi.

Je change de sujet et propose à Rafael des fringues propres, genre jean et tee shirt... Je ne suis pas obligé, c'est sur ! Je pourrais simplement le raccompagner chez lui et basta... mais j'ai plaisir à l'avoir face à moi. Alors si, comme moi, rien ne le presse aujourd'hui, autant profiter du calme de cette journée qui s'annonce...

"Ok ! Je t'abandonne cinq minutes avec madame Mitchell... Vois avec elle pour ce qui te ferait plaisir pour le petit déjeuner... Un simple café après tes excès d'hier soir ça n'est pas suffisant..." dis-je avec un petit sourire taquin en rapport avec son comportement de la veille... et sans attendre de réponse, je quitte la table et au passage, je demande à Anna de passer voir ce qu'il souhaite...

Je grimpe à l'étage et attrape un jean qui devrait lui aller ainsi qu'un tee shirt et je vais déposer le tout sur le lit où il a dormi... J'en profite pour repasser par ma salle de bain, je vais aux toilettes, me lave les mains et ensuite je me brosse les dents avant de rejoindre Rafael...

Je me réinstalle à table, me sers un autre café et je lui dis...

"J'ai déposé les vêtements dans la chambre où tu as dormi... Le jean sera peut être un peu trop long mais à part ça, je pense que pour la taille ça devrait aller... Sinon, tu as vu madame Mitchell ?... "


FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael Kingston
Serveur à l'Inferno
Masculin
Messages : 58

Mar 4 Sep - 8:12
Effectivement,je réalise que je ne connais rien de Dante,rien qui ne concerne sa vie personnelle ,privée...ce qui fait de lui ce qu'il est ,aujourd'hui et je suis étonné d'apprendre,qu'il est un ressortissant Anglais,de par sa mère d'une part et qu'il y né et il y a grandi,d'autre part,mais quelque chose me dit,qu'il n'en garde  pas de bons souvenirs,à sa façon de me dire qu'il sent ici,chez lui!

Pourquoi? qu'est ce qu'il y a eu dans sa vie,qui lui fait dire,ce genre de chose?

Je n'ose pas l'interroger plus avant,j'imagine que si il avait envie de m'en parler il l'aurait fait,je le saurais peut etre un jour...je préfère apprendre à connaitre l'homme qu'il est,au fil du temps,de m'aligner à son rythme,que vouloir aller trop vite,et de prendre le risque de le braquer et de faire  capoter,un "dialogue" déjà fragile.

Avec Dante,rien n'est simple,j'ai l'impression de marcher sur des oeufs et puis c'est la première qu'il me parle de LUI,de ses parents.

Certes,je le conçois,ce n'est pas grand chose,il n'empeche,c'est déjà beaucoup pour moi...enfin,il y a un semblant de confidence et pour moi,ça compte ,parce que depuis,3 mois,on ne peut pas dire qu'il y ait eu beaucoup d'échanges entres nous...aujourd'hui,est à marqué d'une grosse croix rouge sur le calendrier...je suis chez lui et il me parle de lui...si j'avais su,je me serais bourré la gueule,bien avant,ça m'aurait éviter de me faire des noeuds au cerveau,durant des mois.

Je me demande quand meme,ou se trouve ses parents,actuellement,mais là encore,je ne pose pas de question.

Mon regard n'avait pas quitté la baie vitrée...quel spectacle tout de meme,cette vue sur l'océan,et simplement grandiose,quand je pense à mon petit appart,et à  la vue que je y ai,je pourrais presque en avoir honte,mais ce n'est pas le cas,je suis indépendant,et je ne dois rien à personne,plus aujourd'hui,je fais simplement avec les moyens que j'ai.
Je quitte presque à regret cette vue du regard,pour détourné ce dernier,sur Dante...et répond en le taquinant,juste un peu,quand il me suggère de prendre quelque chose de plus conséquent pour le petit déjeuner,et de voir avec Madame Mitchell,ce qui me ferait plaisir

"V'la que tu deviens une vraie mère poule...j'esquisse un sourire moqueur en coin,alors qu'il se lève et quitte la pièce...arrive Madame Mitchell,tout de suite après,qui me propose et me suggère de me faire des oeufs brouillés sur des toasts,j' accepte ce qu'elle me propose de me cuisiner et la remercie.

5 minutes plus tard,la voilà,qui revient,avec un plateau,chargé de victuailles,outre,les toasts  avec les oeufs brouillés,elle y a ajouter des saucisses,de la marmelade et des haricots blancs à la tomate, du jus d'orange qu'elle dépose sur la table,tout près de moi.

A cet instant,j'ai l'impression d'etre  de retour au pays,mais s'en ai trop pour moi,je ne pourrais jamais avaler tout ça.

Je n'ai plus l'habitude d'avoir un tel régime alimentaire.

Elle quitte les lieux avec un sourire discret,et elle semble satisfaite du "coup" qu'elle me fait,je la remercie,encore une fois,et ne peut m'empecher de sourire à mon tour,quand elle a quitter la pièce.


Voilà que revient ,Dante dans la pièce,je lève les yeux sur lui,et acquiesce du visage,quand il me dit qu'il a préparer des fringues pour moi,dans la chambre ou j'ai dormi et quand il me demande si j'ai vu avec sa gouvernante,ce que je voulais pour le petit déjeuner...

"J'crois bien,que Madame Mitchell,,s'est un peu emballée...j'ai vraiment l'air de quelqu'un qui peut avaler tout ça?...
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lloyd
avatar
Patron de l'Inferno
Masculin
Messages : 71

Mer 5 Sep - 23:08
Dante Lloyd


"J'aimerais être gay juste pour faire chier les homophobes" -

Kurt Cobain
Dimanche - l'Inferno, comme le Seigneur, se repose !...



Je pourrais m'interroger sur mon propre comportement... Pourquoi ai-je amené Rafaël chez moi hier soir ?! J'aurais tout aussi bien pu lui prendre une chambre d'hôtel et l'y laisser à défaut de trouver où il vit... C'est vrai, rien ne m'y obligeait ! J'y je poussais un peu l'introspection, j'y verrais peut être enfoui en moi un brin de culpabilité... Je sais pourquoi il s'est saoulé hier soir mais je ne veux pas m'y attarder !...

Je ne veux pas entendre parler de sentiments car je n'ai tout simplement rien à lui offrir en retour... Je ne suis pas capable d'aimer et rien en moi ne vaut la peine d'être aimé ! Partant de là, je ne vois pas comment entretenir la moindre relation suivie ou encore exclusive comme Rafaël semble le vouloir...

Pourtant, il est là ce matin, assis face à moi dans ma maison et je n'ai aucun problème avec ça... J'ai même plaisir à partager mon petit déjeuner avec lui ! Et je n'ai pas envie de creuser, de chercher le pourquoi du comment... J'ai juste envie de passer une journée tranquille, zen, calme, agréable... en sa compagnie s'il le souhaite !...

De retour dans la cuisine, je lui demande s'il a vu Anna mais ma question est stupide vu ce qu'il a devant lui ! J'esquisse un sourire alors qu'il me dit qu'elle a du s'emballer sur les quantités de nourriture... Je hausse doucement les épaules en souriant de nouveau...

"Le mari d'Anna avait toujours bon appétit et elle est convaincue que tous les hommes mangent autant que lui ne le faisait... Maintenant, si tu ne manges rien, tu vas la vexer !... Mais ne te rends pas malade non plus... laisse ce qui te parait de trop..."  

J'observe discrètement Rafaël tout en sirotant une énième tasse de café - il faudrait d'ailleurs que je ralentisse ma consommation - et je me dis que c'est vraiment un beau mec et plus que bien foutu, je l'ai constaté hier pour la troisième fois... Voilà qui fait de lui quelqu'un de différent des autres ! Je ne couche jamais trois fois avec le même homme... mais il m'inspire toujours beaucoup de désir alors que son corps ne m'est plus inconnu...

Il faut absolument que je pense à autre chose sinon je vais avoir du mal à quitter mon siège sans que la preuve de mon intérêt pour lui ne soit une évidence pour tout le monde !...

"Tu as des choses de prévues aujourd'hui ou tu es disponible ?!... Je te proposerais bien de découvrir les environs si tu as du temps pour ça... et si tu en as envie, bien entendu... "

Et bien voilà ! La balle est dans son camps, à lui de voir ce qu'il veut faire ou pas... s'il préfère rentrer chez lui, je lui appellerai un taxi...


FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael Kingston
Serveur à l'Inferno
Masculin
Messages : 58

Jeu 6 Sep - 13:56
J'écoute les explications que me donne Dante,concernant la générosité du petit déjeuner qu'a préparé Madame Mitchell,et j'acquiesce du menton,sans rien dire...ou plutot j'entame lentement ce petit déjeuner,je crois que je vais m'arreter à des oeufs brouilles,le jus d'orange et éventuellement quelques toasts nappés de marmelade,histoire d'avoir un peu de sucré en bouche.

Je manque de m'étouffer,quand la suite arrive...quoi? ai-je bien entendu,ce que me propose Dante...put***,si je n'étais pas assis,j'saurais tombé sur le cul.

J'avale rapidement ma bouchée du toast que je mange et lève les yeux sur lui,avec un grand sourire,le regard pétillant de bonheur,puis de secouer rapidement mon visage de façon négative.

"Non,je n'ai rien de prévu...il faut que je me calme,je vais avoir l'air d'un gosse à qui on offre des cadeaux,un matin de noel.

Je me reprend aussitot,avec une voix calme et non hystérique,comme je peux l'etre à l'intérieur

ça me plairait beaucoup...je ne connais pas du tout le coin..."

Sur le coup,je ne sais plus quoi dire,les mots me manquent...enfin,une journée avec lui...en dehors du club,rien que nous deux,s'en est à peine croyable.
S'en est presque un miracle,encore faut il y croire,aux miracles,mais c'est un peu comme ça que je le ressens.

Ce n'est que fete dans mon esprit,j'aimerais crier ,hurler,sauter dans tous les sens,pour exprimer la joie que je ressens à cet instant précis,mais bien sur,je n'en ferais rien,au risque que Dante me prenne pour un taré,complètement perché.

J'ose une question,un peu idiote,mais je me dis que ça devrait le faire sourire,meme si il semble détendu,il a toujours ce visage énigmatique,qu'il aborde tout le temps.

"J'ai encore le temps d'aller me changer?"
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lloyd
avatar
Patron de l'Inferno
Masculin
Messages : 71

Dim 9 Sep - 8:59
Dante Lloyd


"J'aimerais être gay juste pour faire chier les homophobes" -

Kurt Cobain
Dimanche - l'Inferno, comme le Seigneur, se repose !...



J'ai envie de découvrir à quoi ressemble Rafael en dehors du travail car finalement, je ne le vois qu'à l'Inferno... soit quand il fait son job de serveur, soit quand il me rejoint dans mon bureau pour quelque chose de bien plus intime. En dehors de ces moments là, nous ne nous sommes jamais vu ! Normal, allez vous me dire, dans une relation employeur/employé... sauf que Rafael est un peu plus que ça ! Ne me demandez pas quoi, je ne le sais pas moi même et je ne veux pas creuser plus avant...

Quoiqu'il en soit, avant qu'il ne me réponde, j'ai compris que ma proposition lui plait... J'ai droit à un foutu sourire qui éclaire son visage et le rend encore plus séduisant. Sans que ça ne soit volontaire, je souris à mon tour même si c'est de façon plus retenue. Je ressens son enthousiasme rien que dans le ton de sa voix et ça me fait plaisir de le voir comme ça...

"Et bien d'accord ! Journée détente... Les environs sont calmes et très agréables... De quoi se ressourcer complètement..."

C'est exactement ce dont j'ai besoin, me ressourcer ! Je bosse comme un dingue, je ne compte pas mes heures car même quand l'Inferno est fermé en journée, je bosse sur la pub, la compta et je cherche toujours comment le rendre plus rentable, plus attractif... J'y ai investi beaucoup d'argent et à vrai dire, même plus que ça car j'y ai mis tout ce que j'ai. Si mon affaire doit se planter, il me restera cette maison et c'est bien tout.

Ce n'est pas rien, j'en conviens mais il faut de l'argent pour l'entretenir, de l'argent pour y vivre alors j'ai tout intérêt à ce que le club tourne du feu de Dieu !... J'esquisse un sourire lorsque Rafael me demande s'il a le temps d'aller se changer...

"Bien entendu ! Tu as même le temps de poursuivre ton petit déjeuner... Comme je te l'ai dit, journée détente ! Rien ne nous presse puisque tu m'as dit n'avoir aucune obligation et c'est aussi mon cas... Nous bougerons quand nous serons prêts ! Je vais d'ailleurs me prendre un autre café... "

A peine dit, j'ai déjà saisi la cafetière et je remplis ma tasse à moitié. Il faut vraiment que je ralentisse sur la caféine... Je porte la tasse à mes lèvres et je bois une longue gorgée en regardant discrètement Rafael par dessus... Il est le premier homme à qui je m'intéresse... Qu'a-t-il de si particulier qui fait que je ne le considère pas comme les autres ?! Ce n'est pas son physique, car certes il est vraiment beau gosse mais j'ai eu d'autres mecs vraiment canon dans ma vie et aucun ne s'est retrouvé chez moi un dimanche matin à partager mon petit déjeuner...

FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael Kingston
Serveur à l'Inferno
Masculin
Messages : 58

Dim 9 Sep - 18:31
Bingo! le voila qui sourit!

Bordel,je vous dis pas l'effet que ça m'fait...mais il est là,et voilà que je m'égare...je m'éparpille par l'esprit.

De toutes façons,à mes yeux,Dante est sex,tout le temps...quand il est calme ou en rogne,quand il fait la tronche ou quand il sourit comme maintenant,je sais! je ne suis pas objectif,puisque j'en pince pour lui et ce à sens unique.

Dans l'instant,je me contente de ce qu'il m'offre,une journée à deux.
Sans personne avec ou entres nous.

Rien que cela,me rempli de joie, j'ai peine à me contenir pour lui dire ce que je ressens .
J'espère avoir l'occasion d'en connaitre plus sur lui,avec cette journée,qui est déjà très précieuse pour moi.

Quand une parle d'une journée détente,j'ai bien plusieurs idées en tete...la passer au pieu...ouais,s'en est une idée ou faire une séance de yoga,y a rien de plus relaxant...faudrait que je lui en touche deux mots un de ces jours,ça lui ferait le plus grand bien...je ne  sais pas,peut etre que je me trompe,mais j'ai toujours la sensation qu'il est crispé...intérieurement.


Le yoga est une discipline qui détend le corps d'une part et l'esprit d'autre part,dans tous les cas,perso,ça me permet de canaliser l'énergie négative que je peux avoir,de temps à autre.

Je continue d'avaler les oeufs brouillés,contenu dans mon assiette;puis quand ces derniers sont terminés,j'écoute à nouveau Dante et lui répond sous les termes suivants

"Cool!...tu bois trop de café...
m'oblige-je  à lui dire,lorsque je le vois se resservir une tasse de café,tu savais que boire trop de café,augmente la tension artérielle,provoque des pics de colère,du stress,et l'anxiété,entre autre chose,la caféine est aussi nocif que l'alcool ou le tabac.

D'une main,j'attrape mon verre de jus d'orange,après avoir fait mon speech,et en boit une gorgée.
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lloyd
avatar
Patron de l'Inferno
Masculin
Messages : 71

Mar 11 Sep - 22:05
Dante Lloyd


"J'aimerais être gay juste pour faire chier les homophobes" -

Kurt Cobain
Dimanche - l'Inferno, comme le Seigneur, se repose !...



Je passe un début de journée bien agréable... Je n'ai rien prévu cette nuit lorsque j'ai amené Rafael chez moi. Je veux dire par là que je n'ai pas anticipé ce qui pourrait se passer aujourd'hui... Lui proposer de passer la journée avec moi m'est venu spontanément, sans trop y réfléchir ! Et j'avoue que depuis qu'il m'a rejoint dans la cuisine, j'ai plaisir à discuter avec lui et un petit quelque chose en moi me pousse à tenter d'en savoir plus sur l'homme qu'il est...

Je bois un énième café alors qu'il termine son petit déjeuner et Rafael reprend la parole... Je hausse un sourcil en l'écoutant et retient un petit sourire qui ne demande qu'à poindre... Je ne l'interromps pas et lorsqu'il se tait pour boire son jus d'orange, je réagis à mon tour...

"Cherches tu à me faire passer un message Rafael ?!.... Dois je comprendre que je suis trop stressé ?! Et sujet à des colères non justifiées ?!..."

Je le titille un peu sachant qu'il n'est pas toujours à l'aise face à moi... Rien de méchant mais ses réflexions sur le café et ses effets néfastes, je ne pouvais décemment pas les laisser passer... Il m'a tendu une perche tellement grosse que je ne pouvais que la saisir...

Je termine mon café sans le quitter du regard, mes yeux qui vont et viennent sur son visage dans l'attente de ce qu'il va trouver à me répondre.... Va-t-il croire que je suis sérieux ou va-t-il comprendre que je le titille ?!....

FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael Kingston
Serveur à l'Inferno
Masculin
Messages : 58

Jeu 13 Sep - 12:44
Le verre à la main,toujours les lèvres posés sur le rebord d'une verre,je reporte le regard sur Dante(je l'avais quitté des yeux,un instant).

Oh merde,pense-je,il semble qu'il ait mal pris,ce que je lui ai dit...encore une fois,je me dis,qu'il faut vraiment que je prenne des pincettes ou que je tourne 7 fois ma langue dans la bouche,avant de parler...bordel,je n'ai rien dis de mal,m'insurge -je rapidement,pour me donner un justificatif à mes propos,si besoin est...j'ote ma bouche du verre et lui fait réponse  comme suit.

"Ce n'est pas ce que je dis,je dis juste que ça peut provoquer des réactions négatives,quand on assimile beaucoup de caféine...
après ,j'ai dans l'idée que tu es très souvent stressé...je peux le comprendre,avec les responsabilités que tu as,ton statut de gérant de ton club,celui d'employeur...j'imagine que ça ne doit pas etre de tout repos...
que je rajoute  rapidement,histoire de faire passé mes réflexions...

Je ne suis pas un lèche botte,(je vous vois venir,avec vos grands sabots)nuance,je ne veux juste pas le contrarier,et j'aimerais faire de cette journée agréable et qu'elle puisse arrivée à son terme.

je poursuis,en disant,à tout hazard...tu n'as jamais pensé à faire du yoga?
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lloyd
avatar
Patron de l'Inferno
Masculin
Messages : 71

Dim 21 Oct - 14:14
Dante Lloyd


"J'aimerais être gay juste pour faire chier les homophobes" -

Kurt Cobain
Dimanche - l'Inferno, comme le Seigneur, se repose !...



Je trouve drôle de titiller un peu Rafael ! Je le sens trop réservé ?!... Non, peut être pas... mais surement un brin sur la défensive et pas franchement à l'aise comme je viens de le penser juste avant !... Et il semble que j'ai raison car à peine ai-je fini ma phrase qu'il arrête de boire et aussitôt se justifie...

Je l'écoute, un petit sourire aux lèvres... J'évite de l'interrompre et lorsque je pense qu'il a terminé, je m'apprête à lui répondre quand il reprend en me demandant si je n'ai jamais pensé à faire du yoga !... J'éclate de rire... Je ne l'ai pas vu arriver celle là...

Mais je me reprends vite, qu'il n'aille pas croire en plus que je me fous de lui... Le regard encore rieur et le sourire qui traîne sur mes lèvres, je prends à mon tour la parole...

"Je plaisantais Rafael... Rien de sérieux dans mes propos. Quant au yoga, ce n'est pas vraiment mon trip mais peut être devrais tu essayer toi même car tu me sembles bien tendu ce matin... "

Je me lève, remplis un verre d'eau et j'en bois une longue gorgée avant de reprendre, le haut des fesses en appui sur le meuble bas qui fait face à la table où est toujours installé Rafael...

"Oublie le patron et l'Inferno... Aujourd'hui c'est simplement toi et moi... chez moi certes, mais certainement pas au boulot ! Je te laisse terminer ton petit déjeuner puis tu as le temps de te changer... Je vais en profiter pour lire un peu la presse en attendant... "


FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Voir le profil de l'utilisateur
Rafael Kingston
Serveur à l'Inferno
Masculin
Messages : 58

Lun 22 Oct - 18:30
Je m'attendais à tout,mais surement pas qu'il me rit à la face...ben ça alors,j'crois que c'est la première fois que j'le vois rire de si bon coeur,à part quelques sourires,parfois narquois,je ne l'avait jamais entendu rire...je dopis bien reconnaitre que c'est plaisant,et encore plus,si ce n'était pas à mes dépens...mais bon,bref,je ne vais me vexer,ça ne servirait à rien,surtout avec ce qu'il me dit après...pour autant,je lui répond,pret à "mordre"

Je t'ai pas attendu...je fais déjà du yoga!
et toc,prend ça...pense-je,directement,avec un sourire un brin forcé,à son attention.

Je termine par la meme occasion mon petit déjeuner,enfin,ce que j'arrive à avaler,parce que évidement ,la gouvernante m'a beaucoup trop servi,le voilà qui se lève et qui se met face à moi...je le suis des yeux...

J'ai terminé....Je vais aller me changer...

Je me lève et quitte la pièce,pour me rendre dans  la chambre qui m'a été attribué pour la nuit, la veille...

Je prend le temps de me déshabiller,en repensant à ce qu'il vient de me dire...oublier le patron,qu'il est,le club...aujourd'hui,c'est lui et moi!...j'ai du mal à m'en remettre,si je n'étais pas de bonne composition,je crois bien,que j'aurais fais un malaise...

Je me rhabille ensuite,avec les fringues propres pretées par Dante...

Plus les journées avancent,plus j'ai du mal à cerner Dante,j'ai l'impression d'avancer,puis de reculer ou stagner à d'autres moments...

On n'est pas vraiment ensemble,il ne veut pas entendre parler de relation exclusive,et encore moins de sentiments...et puis,il est vrai ,que parfois,j'ai l'impression d'etre autre chose que d'un coup d'un soir...la preuve,il aurait pu me foutre dans un hotel,se débarrasser de moi,au lieu de m'emmener chez lui,hier soir...quelque part,je dois compter un peu pour lui...alors,quoi,qu'est ce qu'il le freine,d'avoir une vraie relation avec moi...j'aimerais pouvoir comprendre,ce qui le gene,ce qui l'arrete...j'aimerais qu'il ait assez confiance en moi,pour qu'il puisse se confier ,qu'il casse les barrières qui entravent son coeur.

Oui,parce que je suis sur,qu'il en a un,sous les airs qu'il se donne.

Fin pret,je m'apprete à le rejoindre.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» le trone du seigneur demon!
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco Life :: San Francisco :: ♣ Potrero Hill :: ♥ Villas & Maisons :: N°1854 Dante Lloyd-
Sauter vers: