San Francisco Life
Bonjour et bienvenue sur le Forum de San Francisco Life ! =)

Nous sommes toujours ravis d'accueillir de nouveaux membres et si tu veux t'inscrire, n'oublie pas de choisir un nom et un prénom

Petite précisions : Pour l'inscription, tu n'as pas besoin d'activer ton compte ! =)

Nous espérons te voir bientôt parmi nous ^^

Clara, Fondatrice du Forum.



 

Partagez|
Marley Davis
avatar
Etudiante
Féminin
Messages : 13

Jeu 31 Mai - 9:40

Après : http://girlyacademy.allgoo.net/t14237-meme-a-la-sortie-d-un-hopital-on-fait-des-rencontres-libre


Ma rencontre avec la petite Amber venait de me bouleverser. Elle était attachante et me rappelais moi même au même âge. Toujours curieuse, mais constamment épuisée et fatiguée par les traitements et les séjours à la clinique. Je la revoyais me montrer l'endroit ou elle avait mal, et moi qui essayait de détourner son attention de la douleur, en lui parlant de la pierre que j'avais autour du cou depuis tellement longtemps. Sa mère semblait forte mais désespérément seule, et je me demandais bien quel âge elle avait. En tout cas, le courant était bien passé entre nous trois.

Au début de cette rencontre, j'avais prs le temps d'envoyer un message à Logan. Aiden jouait, et s'entrainait tous les jours, afin de pouvoir un jour espérer passer professionnel. J'étais amoureuse et ce que je détestais par dessus tout, c'était que je le faisais passer lui avant moi. Chose que je m'étais promis de ne jamais faire. Mais c'était son bonheur avant le mien. Pourtant, je l'avais mérité ce bonheur aussi, non? Je m'étais battue pour ?! Et je faisais de moi cette pauvre chose amoureuse folle qui ne pouvait se passer de son amour, car c'était cet amour précisément qui me sauvait.

J'avais envoyé un message à Logan donc. Je passais un pet scan, et j'avais besoin de sa présence. C'était ridicule, je ne l'avais jamais convié à me tenir la main, nous rigolions plus de tout et évitions soigneusement le sujet de ma maladie. Mais aujourd'hui, avec cette mini passion dont nous devions connaitre le sexe dans peu d etemps, je ne me sentais pas capable de surmonter la moindre mauvaise nouvelle. Et, pet scan et mauvaise nouvelle, dans le jargon médical, ça ne prévoyait rien de bon.

Assise sur le fauteuil roulant - ces pratiques américaines me hérissais le poil - j'attendais mon tour dans une chemise à carreau bleue d'opéré. Mes doigts jouaient du piano imaginaire sur mon téléphone. Je m'inquiétais. Le mini nous en moi me donna un coup puissant, et j'esquissais un sourire.

"Ho... tu joueras au foot mais pas avec mon ventre, avec ton père!"

Je pouffais seule de rire, me trouvant ridicule. Mais d'un autre côté je ne pouvais pas m'en empêcher! Mon sourire s'effaça légèrement, et je réalisais qu'il y avait longtemps que je n'avais pas fait un truc fou, du style de l'escalada le long d'une falaise, comme nous avions fait avec Aiden du temps ou rien n'était plus important que de vivre pour moi ! C'était décidé, après ce rendez vous, j'avais besoin de faire un truc fou, mais qui ne mettrait pas la santé de mon bébé en danger.

Est ce que Logan avait reçu mon message? Je n'y avais eu aucune réponse, et j'espérais sa présence, mais peut-être était-il trop occupé? Puis de toute façon, pendant mon examen, il ne pourrait pas entrer dans la salle.

Un soignant arriva,

"C'est a vous, Mademoiselle Davis."

Je jetais un coup d'oeil dans le couloir qui me faisait dos, et ma gorge se serra. Passer ce moment seule, c'était atroce. Je pensais à mon frère, à Aiden, mes parents et ma famille qui ignorait pour la plupart la présence de ce bébé en moi. Je fermais les yeux, et laissais les professionnels m'installer. Une pensée me sorti de ma concentration,

"Le bébé ne craint rien avec le pet scan?" Je n'avais jamais eu à m'en inquiéter avant.

On m'expliqua que rien n'était sans danger, mais qu'il fallait tout de même passer cet examen. En gros, valait mieux savor et traiter un gros crabe, que de s'inquiéter pour des rayons qui pourraient cogner mon bébé. Je remuais le visage.

"Non, je refuse, on annule tout. Faites moi sortir d'ici."

Prise d'une panique incontrôlée, je ne maitrisais plus rien, et ne parvenais plus à respirer. Une crise d'angoisse, qui désemparait médecins et infirmiers. Sagement, ils décidèrent de ne pas lancer la procédure, et me placèrent un sac sur la bouche afin que je puisse tenter de reprendre ma respiration.

- Il y a quelqu'un qui pourrait être là pour vous? Me questionna l'infirmier, alors qu'il me ramenait dans le couloir. Incapable de répondre, ma crise ne diminuait pas. C'était soi on décelait un crabe, mais pour le déceler on faisait du mal à ce mini moi auquel je m'attachais plus que de raisons, soit on ne décelait rien, et je faisais un pari idiot qui pouvait nous tuer tous les deux. Respirer, de l'air, de l'air . Penchée en avant sur ce fauteuil roulant, une main agrippant ce sac en papier autour de ma bouche, l'autre tenant fermement la chemise d'opéré au niveau de mon bidon, j'étais incapable de répondre ou de discerner quoique ce soit.

Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tisane pour la grossesse
» Scan One Piece 568
» Crise d'angoisse [Alexander]
» On ne sait jamais qu'est-ce qui se passe dans les classes de Wynwood (Tori J. Patterson)
» One Piece Scan 555 fr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco Life :: San Francisco :: ♣ Marina District :: ♥ San Francisco General Hospital-
Sauter vers: