San Francisco Life
Bonjour et bienvenue sur le Forum de San Francisco Life ! =)

Nous sommes toujours ravis d'accueillir de nouveaux membres et si tu veux t'inscrire, n'oublie pas de choisir un nom et un prénom

Petite précisions : Pour l'inscription, tu n'as pas besoin d'activer ton compte ! =)

Nous espérons te voir bientôt parmi nous ^^

Clara, Fondatrice du Forum.



 

Partagez|

Même à la sortie d'un hôpital, on fait des rencontres [libre

San Francisco Life :: San Francisco :: ♣ Marina District :: ♥ San Francisco General Hospital
Capucine Hanoii
avatar

Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre: D'aucun Club
✘ Je fais partie de la fraternité: Je suis Renegat
Styliste
et Gérante du Capu'Style
Féminin
Messages : 12

Jeu 22 Mar - 15:36
Même à la sortie d'un hopital, on fait des rencontres
Quelle magnifique journée sous le signe du soleil. Mais pour moi et Amber, c’est petite virée chez le pédiatre de l’hôpital de San Francisco. Cela fait plusieurs années que j’ai quitté cette ville, aujourd’hui j’y reviens en compagnie de ma fille. Qui l’aurait cru… Capucine Hanoii maman… même moi je n’aurais pas misé là-dessus durant mes années d’étude. La petite était arrivée à point dans ma vie et aujourd’hui elle était à elle seule, mon pilier, mon soutien dans mes pires moments, mais aussi ma plus belle réussite.

Mais avec les problèmes de santé de ma puce, je ne peux rien faire à la légère, c’est pourquoi nous sommes de retour ici, le meilleur médecin pour sa santé se trouve là et nous nous apprêtons à entrer dans son bureau pour la toute première fois. J’ai beaucoup d’appréhension, de peur et de crainte, mais aussi beaucoup d’espoir, car du plus profond de mon cœur, j’espère qu’il sera en mesure de faire quelque chose pour elle, même si je ne m’attends pas à un traitement miracle.

Plus d’une heure après le début du rendez-vous, nous en sortons enfin et Amber, comme moi, avons le sourire aux lèvres. Je serre la main du pédiatre avec mes deux mains, alors que la petite met la sucette qu’elle a vraiment mérité, dans sa petite bouche.

▬« Merci encore Docteur Muller, je suis vraiment ravie de vous avoir rencontré »

▬« On se revois très vite Mademoiselle Hanoii »

Je rattrapais ma fille, qui en profité déjà pour s’éloigner vers la sortie, repensant à cet échange avec le médecin. C’est donc le cœur en joie, la tenant par la main que nous sortons de l’hôpital. J’aimerais que chaque personne qui sorte de cet endroit se sente aussi bien que moi à ce moment même mais je sais que malheureusement c’est loin d’être possible.

▬« On va s’arrêter un peu sur un banc, profité de ce beau soleil, qu’est-ce que tu en pense ma chérie »

La petite remue la tête, sucette toujours à la bouche. Je prends place sur un banc libre juste au bord d’un coin de pelouse. Amber se pose elle aussi, mais à même la pelouse, s’amusant à passer ses mains sur l’herbe fraiche malgré la température extérieure. Puis une jeune fille arrive vers nous et s’installe sur le même banc que moi, mais elle semble triste… voir en pleur, je n’en suis pas sûr car elle cache une partie de son visage entre ses mains et comme je n’aime pas trop faire la curieuse – même si bien sûr cela attise ma curiosité il ne faut pas se le cachait – je tourne la tête et me préoccupe de nouveau d’Amber.

Elle par contre à aussi remarquer l’arrivée de la jeune femme et cela l’intrigue. Sans doute à cause du fait qu’elle semble triste et qu’elle cache. Je vois la petite se lever, sucette à la main et désormais dans la pelouse pour s’aider, elle se dirige vers moi… enfin c’est ce que je crois jusqu’à ce qu’elle dévie sur ma voisine. Elle s’arrête alors devant la jeune femme et attire son attention en posant sa main libre et propre sur la sienne, tendant l’autre avec la sucette pleine d’herbe comme pour la consolait.

▬« Amber… laisse Madame tu veux bien »

Code de Pride Epicode
Voir le profil de l'utilisateur
Marley Davis
avatar
Etudiante
Féminin
Messages : 10

Sam 24 Mar - 22:51

Premier rp depuis longtemps ! Le dernier était le bébé qui bougeait pour la première fois dans le ventre de Marley : http://girlyacademy.allgoo.net/t14109-une-decouverte-entre-delta

tenue : http://celebmafia.com/wp-content/uploads/2015/05/vanessa-hudgens-in-tight-jeans-out-in-new-york-city-may-2015_1_thumbnail.jpg

J'avais récemment fait une rencontre, Mélody, une étudiante, qui était sur le point d'accoucher. Elle ne vivait pas des moments faciles, car pas mal de personnes et lycéens l'avaient pris en grippe. Dans ce pays, être étudiante et mère ne fait pas bon ménage dans les mentalités. Qu'ils sont cons tous ces gens. Au point d'en faire des télé réalités... Alors que finalement, il ne s'agissait que de jeunes filles, amoureuses, surement issues de familles croyantes, ou non, d'ailleurs ça n'était pas le soucis. Devenir mère jeune était un choix qui incombait à chacune, et pas aux autres qui se permettaient de juger à tout va. Cette jeune fille, Mélody, m'avait fait réaliser pas mal de choses sur cette grossesse que j’exécrais. Dans ma tête, Aiden ne m'avait pas laissé le choix, et moi, pauvre gourde amoureuse passionnée jusque dans les os, j'avais cédé, de peur de le perdre, et car j'étais prête à tout pour lui. Oui mais voilà, je devais reconnaitre désormais qu'à mon cinquième mois de grossesse, je m'attachais à ma mini passion qui évoluait dans mon ventre. Mélody m'avait conseillé de parler, de tout dire à Aiden, et le jour ou j'avais senti mon oeuf remuer pour la première fois dans mon ventre, il y a donc une semaine, dans la maison des Deltas, tout était sorti. Pour rien au départ. Aiden était fatigué, et cherchait à comprendre des choses qui pouvaient le blesser. Il avait tiré des interprétations des silences que je donnais à ma famille. Oui mais voilà, je comprenais sa vexation. Et je lui avais sorti tout ce qui me rongeait entre ma maladie et ce bébé que nous allions avoir ensemble. Ecouter Mélody était une des meilleures choses que j'avais faite. Je ne l'avais vu qu'une seule fois, mais elle était assez sage pour son âge. Elle ferait une excellente mère elle.

Oui mais... et moi? Assise sur un banc, non loin de l'hôpital, j'observais mon ventre arrondit. Luke était informé de ma grossesse, mais je l'avais prié de garder le secret. C'était à moi de l'annoncer au reste de notre famille. Et je redoutais cet instant. J'avais un rendez vous, un pet scan de contrôle pour s'assurer que mon crabe restait tranquille et ne se développait pas sur d'autres organes. Entre cette appréhension d'une nouvelle expansion, et celles que peuvent ressentir les futures nouvelles mères, j'étais quelque peu désorientée.

Aucune envie d'attendre à l'intérieur, pour boire un thé immonde de l'hôpital. J'en avais plus qu'assez de ces murs blancs et asceptisés. Inquiète du résultat de ce rendez vous qui approchait un peu trop vite à mon gout, j'observais mon ventre qui s'arrondissait. Une petite voix me tira de mes rêveries. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas été inquiétée par mon crabe. Mais... et s'il se réveillait ? et s'en prenait à ma mini passion? Et si cette future petite Quaterback en herbe était malade par ma faute aussi? Aiden ne me le pardonnerait jamais. Il me semblait lui avoir formulé ma crainte de rendre ce bébé auquel je m'attachais malgré moi malade, mais il n'y avait rien répondu. Il était jeune, il ne pouvait pas répondre à toutes mes angoisses, que je trainais depuis tellement longtemps. Pour les plus anciennes, car les plus récentes étaient désormais âgées de cinq mois...

Ma main gauche sur mon ventre, l'autre serrant mon pantalon à la base du genoux; je me noyais dans mes pensées tristes. J'entrevoyais le pire, sans même imaginer que depuis que j'avais rencontré Aiden, il n'y avait eu que du bon. Ce mystérieux donneur de moelle osseuse qui m'avait sauvé la vie in extremis, ma passion, cette fusion avec mon chéri, plus jeune mais tellement ... bouaaagg et désormais ce truc en moi. Bientôt, nous aurions un rendez vous pour connaitre le sexe de ce futur enfant. Moi ce qui m'inquiétais le plus était sa santé.

Mes yeux dévièrent de mon ventre, pour atterrir sur ma main posée sur mon genoux. Une main plus petite s'était posée dessus, et une adorable bouille d'ange me tendait de son autre main une sucette; probablement à la cerise, décorée de brins d'herbe fraiche. Un sourire s'aligna sur mes lèvres.

"Trop cool mademoiselle ta sucette, elle avait l'air bonne, mais l'herbe... c'est pas pour les animaux?" Je fronçais les yeux, le nez, et imitais un petit bruit ridicule de cochon. Non, mais! Je ressemblais à quoi là?! Quoiqu'il en soit, ces deux yeux devant moi me faisaient fondre. Elle ne disait rien, semblait compatir ou ressentir mon angoisse, mes inquiétudes, du moins, c'était comme ça que je le comprenais.

▬« Amber… laisse Madame tu veux bien »

Je tournais le visage vers sa maman, enfin je supposais. La petite lui ressemblait infiniment.

"Elle ne me dérange absolument pas. Elle a une bouille adorable, on sent la chipie derrière cet air attendri. Elle a quel âge ?"


Je me tournais vers elle. J'avais toujours détesté, en tant que patiente, qu'on s'adresse à mes parents plutôt qu'à moi. Comme si, de par notre âge, notre condition physique ou notre état de santé, nous n'étions pas en capacité de montrer quelque chose en retour. Même si ce quelque chose n'était pas une phrase ou des mots, on pouvait bien s'exprimer autrement,

"T'as quel âge miss Amber ?"

Ouch! Mon oeuf me donna un petit coup bien placé dans la vessie qui me fit grimacer, et je terminais en louchant pour ne pas inquiéter la petite qui me dévorait du regard. J'en fis de même, puis lui tendait mon collier.

"Amber... tu sais que tu porte le prénom d'une pierre super jolie, comme celle là? T'es un bijou unique!"

Je me trouvais truffe et con en réalité, et je me demandais bien pourquoi je parlais plus à la fille qu'à la mère. Je me tournais vers cette dernière,

"Elle est trop mignonne."

Si Logan me voyait, il se foutrait de moi. Mais j'aurais bien besoin de lui pour m'accompagner a mon pet scan , je ne me sentais plus capable d'affronter ça toute seule, et je savais qu'Aiden s'inquiétait déjà suffisamment pour moi. Je le tiendrais informé de mon examen le soir même, mais pour l'heure, mon amoureux avait déjà bien tant qu'assez de travail à fournir s'il voulait atteindre son but, et je m'étais promis, que quoiqu'il m'arrive, je l'aiderais à parvenir à son ambition de devenir footballeur professionnel. Pour ce faire, je devais arrêter de lui rappeler chacun de mes rendez vous médicaux, sinon il m'accompagnerait à chacun d'entre eux, capable de s'oublier lui même. Je saisissais mon téléphone, et envoyais un message à Logan. Ici, à San Francisco, il était mon meilleur ami. Je l'adorais et je détestais entendre parler de lui en mal. Il avait tellement à offrir, mais je crois que même lui n'en était pas conscient.

"Rdz vous pour le crabe dans 30 min, grosse pression, si t'es pas occupé et que les hôpitaux te répugnent pas trop, je suis pas contre que tu viennes me rejoindre. Aiden a un entrainement, il ne sait pas, et saura ce soir. Pas de soucis si t'es occupé. Biz mon Log!"
J'envoyais le message, alors que la gamine s'était fait une place à côté de moi et pointait son doigt frêle sur l'écran de mon téléphone. Je souriais, elle était trop chou.
Voir le profil de l'utilisateur
Capucine Hanoii
avatar

Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre: D'aucun Club
✘ Je fais partie de la fraternité: Je suis Renegat
Styliste
et Gérante du Capu'Style
Féminin
Messages : 12

Jeu 12 Avr - 13:56
Même à la sortie d'un hopital, on fait des rencontres
▬«"Trop cool mademoiselle ta sucette, elle avait l'air bonne, mais l'herbe... c'est pas pour les animaux?"

Heureusement que ce n'est pas sa main toute collante qu'Amber à déposé sur la jeune fille , cela ne lui aurait sûrement pas plus. Certaine personne se fiche pas mal d'avoir une petite de plusieurs mois devant eux, ils démarrent au quart de tour, laissant la colère prendre le dessus... ce n'est qu'une enfant bon sang ! Je ne comprendrais jamais ça...
Par chance, la demoiselle à qui Amber à offert avant tant de gentillesse, sa sucette, semble plutôt amusé par la situation.  Je souris en les observant.

▬«"Elle ne me dérange absolument pas. Elle a une bouille adorable, on sent la chipie derrière cet air attendri. Elle a quel âge ?"

Pour cela elle n'avait pas vraiment tord. Amber avait le visage d'un ange, mais un caractère déjà bien tremper.


▬«"T'as quel âge miss Amber ?" 

Ma fille semble surprise que l'on s'adresse à elle directement et immédiatement elle vient se cacher le visage contre mes genoux. J’entends son petite rire amusée, puis elle lève la main en faisant cinq de ses doigts. Je remue légèrement la tête face à cette mauvaise réponse.

▬«« Pas tout à fait Amber »

La petite se redresse pour me regardais, la main toujours tendue avec cinq doigt, qu'elle ramène face à moi.

▬«« Amber... ça niversaire »

Sur d'elle, ma fille insiste... je baisse trois de ses doigts en insistant.

▬«« Pas vraiment, deux serais plus vrai » Je garde ce sourire amusé, alors qu'Amber regarde ses doigts  surprise de tout ce que j'ai retirer
▬«« Elle approche de ses deux ans »

Amber s'était redresser, puis repositionner entre moi et la jeune inconnue, je pensais que la conversation s'arréterais là, mais elle semble encore porter de l'attention à ma petite... qui elle semble tout à fait ravie de cet échange. Le visage de ma voisine de banc, grimace un cours instant, est-ce de la douleur ? Je n'ose rien dire, mais cela n'a pas échapper au regard curieux de ma princesse qui tend une nouvelle fois sa sucette, avant d'être attiré par un bout d'herbe qui s'y colle et qu'elle tente de retirer tant bien que mal.

▬«"Amber... tu sais que tu porte le prénom d'une pierre super jolie, comme celle là? T'es un bijou unique!"


Je souris car effectivement cette information est vrai, mais ma fille n'était pas au courant et le collier que lui montrait la jeune femme semblait vraiment lui plaire. Elle laissa tomber sa sucette, main tendu vers le collier sans vraiment oser le touchait.

▬«« Amber ? Ça s'appelle ? »

la curiosité de ma fille venait d'être toucher au plus haut point, elle semblait très intrigué par ce que la brunette venait de lui apprendre.


▬«"Elle est trop mignonne."

▬««Ho ! Merci beaucoup »

Mon cœur pétille de joie... moi aussi je la trouve mignonne et craquante, alors j'adore quand les personnes que je connais ou que je croise me font savoir qu'ils ont le même avis que le mien. C'est toujours plaisant de savoir que l'on trouve ses enfants mignon... mais il est vrai qu'Amber à une bouille à faire craquer bon nombre de personne qu'elle croise.

Je reporte mon attention face à moi, j'observe les gens qui vont et vienne sur cette allée qui mène vers l’hôpital à notre proximité. Amber elle, ne semble pas prête à quitter des yeux cette inconnue et c'est sans gêne qu'elle s'approche encore un peu plus, quand Marley sort son portable et pianote dessus, créant un léger bruitage chaque fois que ses doigts touche l'écran. Cela amuse la petite qui met sa main a son oreille.

▬«« Allô ? »

Elle regarde alors la brunette en ajoutant

▬«« C'est le dotteur... Amber va mieux... j'ai preste plus de mal ici »

Elle met sa main au niveau de ses poumons... un grand sourire sur ses lèvres avant de reprendre.

▬« Toi aussi tu vois dotteur ? Celui de Amber est trop gentil »

▬«« Tu es bien curieuse petite chipie »

Entre temps j'ai sortie une lingette humide du sac de ma fille et lui attrape les mains pour lui nettoyait, mais c'était un peu trop tard maintenant qu'elle avait toucher une partie de ses cheveux en imitant le téléphone.

▬« Aaaah non beurk maman »

Dit elle en se débattant alors que j'atteins sa bouche.

▬« t’exagère quand même »

Code de Pride Epicode
Voir le profil de l'utilisateur
Marley Davis
avatar
Etudiante
Féminin
Messages : 10

Sam 26 Mai - 23:57
Ce petit bout d'humain était adorable, et j'étais presque certaine qu'elle se servait diaboliquement de son air juvénile chérubin et de ses beaux grands yeux pour attendrir bon nombre d'adultes. Et elle aurait bien eu raison, moi même je pratiquais beaucoup cela auprès de mon chéri, et souvent je réussissais à le convaincre de ce qu'il refusait la minute d'avant. La patinoire par exemple! Il détestait ça! C'était froid, et pourquoi payer pour aller tomber?! Mais pour moi, son argument ne tenait pas. Les yeux posés sur cette fillette qui me faisais totalement oublier mes petits soucis, elle leva sa main pour faire tomber le verdict de son âge. Elle m'afficha cinq doigts tendus fermement dans les airs, et sa mère la corrigea,

▬«« Pas tout à fait Amber »

La petite adressa un regard circonspect à sa mère,

▬«« Amber... ça niversaire » ▬«« Pas vraiment, deux serais plus vrai » Sa mère venait de lui baisser trois doigts. Oui effectivement j'avais du l'impressionner alors à m'adresser à elle, et je comprenais sa réaction première, à savoir d'enfouir sa tête dans les jambes de sa mère. Mais très vite, elle m'avait montré qu'elle n'était pas aussi timide qu'elle pouvait le montrer. Je ne savais pas pourquoi mais j'aimais d'instinct bien cette enfant. D'un autre côté, je venais de m'adresser à elle, et je poursuivais dans ce sens, comme si elle pouvait comprendre absolument tout. J'avais cette facilité à oublier que non, elle n'était pas une grande fille, pas plus qu'un bébé. Mon dieu, si je ne savais pas comment m'adresser à une petite fille, comment serais-je capable de m'occuper d'un bébé ? Cette question revenait souvent, mais là, cela me frappait au visage.

Comme pour confirmer ce qu'elle venait de démontrer, sa maman conclut,

▬«« Elle approche de ses deux ans »


J'hochais de la tête.

"Pas bien vieille la demoiselle alors..."

▬«« Amber ? Ça s'appelle ? »

Je remuais la tête en signe que oui; puis me repositionnais après un coup de ma passion dans la vessie. Ca ne fut pas très agréable!

"Mais ça on dit Ambre. Il parait même que la pierre est magique pour les bobos."
J'en portais en réalité depuis toute petite. D'abord pour mes poussées dentaires de bébé, ma mère était persuadée que cela aurait un effet bénéfique pour m'aider à combattre mon crabe; alors, j'en avais toujours eu. Bracelet, colliers, bagues...

La petite tendait la main vers mon collier, les yeux écarquillés. Le fait que ce bijou portait le même nom qu'elle semblait être mieux encore qu'un gros cookies trempé dans du lait pour elle. Je congratulais la mère pour sa fille pour laquelle j'avais eu un coup de coeur que je ne m'expliquais pas, elle me répondit, toute fière,

▬««Ho ! Merci beaucoup »

Je souriais, jetais un coup d'oeil à la petite, puis envoyais mon message à Logan, sans être certaine qu'il verrait le texto ou serait là à l'heure dite. Pourtant, je n'avais envie de personne d'autre près de moi, alors que je ne lui avais jamais rien demandé à ce sujet. Pire, il savait que c'était quelque chose que je faisais en sorte qui n'existait pas dans ma vie, alors qu'elle était rythmée par le médical.

▬«« Allô ? » Je fus sortie de mes pensées, parla petite voix adorable. Amber faisait mine d'appeler. Surement ses nounours qui prenaient le thé, mais quand elle repris, elle attira encore plus mon attention et ma curiosité,

▬«« C'est le dotteur... Amber va mieux... j'ai preste plus de mal ici » Elle m'indiqua un point bien précis au niveau de son diaphragme, pile sur les poumons.

Je tournais les yeux vers sa mère, puis observais de nouveau la gamine, qui me demanda,

▬« Toi aussi tu vois dotteur ? Celui de Amber est trop gentil »

"C'est vrai? il est cool ton docteur ? Moi aussi, mais tu sais, j'en vois pas qu'un... j'ai toute une armée de médecin pour moi!"Mais mon préféré, et la meilleure, c'est le Dr Donge

▬«« Tu es bien curieuse petite chipie »

"Non non, laissez, elle peut me demander autant de choses qu'elle veut, c'est innocent et puis si je peux partager ca avec elle..."
J'entrevoyais déjà qu'Amber ne voyait pas le médecin que pour une simple bronchite, sinon elle ne serait pas venue à l'hôpital, mais j'espérais me tromper.
J'hésitais, je ne supportais pas qu'on s'imisce dans ma vie médicale lourdement chargée, pourtant ce fut plus fort que moi; et tandis que sa mère lui nettoyait le visage avec une lingette et que la petite protestait - miiince, il faut prévoir autant de choses pour un enfant?! je m'apprêtais à lui demander,

▬« Aaaah non beurk maman » ▬« t’exagère quand même »

"Elle a eu une bronchite ? Enfin, c'est pas très habile de ma part et je déteste qu'on me fasse ça, mais, elle va bien ? "


Ting Ting!! La sonnerie de mon portable retentit, m'avertissant d'un message, peut-être une réponse de Logan, mais j'étais bien prise par ce que je venais de demander, et regrettais également ma curiosité,

"Désolée, je sais ça ne se fait pas, c'est juste que... nan ça serait trop bizarre à vous expliquer même moi j'explique pas, en tout cas votre fille, je crois que c'est une chipie adorable, mais..."
je ne terminais pas ma phrase. Je me trouvais ridicule, et d'un autre côté, il y avait des liens qui se créaient dans la vie, tous les jours, avec des personnes, des inconnus, des rnecontres, sans qu'on ne sache pourquoi ces liens se créaient. "... fin vous êtes pas obligée de me répondre, juste c'est aps d ela curiosité mal placée," Je suis passée par la moi aussi, pensais-je en observant la fillette toujours absorbée par mon collier, et qui s'amusait désormais à appeler faussement le Dr Donge
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vient voir son fils après sa sortie à l'hôpital
» Sortie de Nausicaä en Blu-Ray au Japon
» Sortie de chez le coiffeur...
» Sortie dans l'Enedwaith et Livre épique le mardi 2 novembre
» Un nouveau couple (fin de sortie entre amis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco Life :: San Francisco :: ♣ Marina District :: ♥ San Francisco General Hospital-
Sauter vers: