San Francisco Life
Bonjour et bienvenue sur le Forum de San Francisco Life ! =)

Nous sommes toujours ravis d'accueillir de nouveaux membres et si tu veux t'inscrire, n'oublie pas de choisir un nom et un prénom

Petite précisions : Pour l'inscription, tu n'as pas besoin d'activer ton compte ! =)

Nous espérons te voir bientôt parmi nous ^^

Clara, Fondatrice du Forum.



 

Partagez|

Chérie, laisse moi t'expliquer!! [Pv Emmy]

San Francisco Life :: San Francisco :: ♣ Around the world :: ♥ Les environs
Gene Yuurei
avatar

Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple
Gérant du bar "Le Mystica"
Masculin
Messages : 1375

Dim 18 Mar - 17:37
[1er rp depuis plusieurs mois]

Spoiler:
 

J'étais dans l'avion qui me ramenait chez moi, depuis combien de temps je n'étais pas revenu? Depuis combien de temps je n'avais pas vu ma fiancé et mon fils? Je ne sais plus et cela me fait un peu peur quelque part.

J'appréhende ma rencontre avec Emmy, elle va m'en vouloir, elle va me frapper puis me prendre dans ses bras, soulagée de me revoir en vie et en bonne santé... enfin la santé physique y est mais le mental... ça reste à vérifier.

Comment expliquer à ma femme ce qu'il m'est arrivé? Lui dire que j'ai été enlevé par des hommes en noir et portant des lunettes noires puis drogué et emmené au Japon... Bon déjà ça, elle va avoir du mal à me croire... mais la suite, on va dire que je la garder pour moi, du moins pour le moment... Il va falloir que je lui explique une vérité que j'ai mis des années à cacher... et qu'elle n'est pas prête à entendre ni à comprendre.

Il y a autre chose qu'elle va avoir du mal à accepter... c'est mes cheveux longs, oui depuis plusieurs mois, je les ai laissé grandir, ça me donne un autre look, un peu samuraï et heureusement pour moi, je n'ai pas gardé la tenue traditionnelle du samuraï sinon je ne montais pas à bord de l'avion...

La durée du vol a été long... au moins 9h de vol, c'est long... trop long pour moi qui préfère la terre ferme. Tokyo m'a rappelé des souvenirs, mon enfance, ma véritable enfance et non celle que j'ai inventé avec ma fausse identité mais cela est une toute autre histoire que je ne dévoilerai jamais à Emmy ni à personne d'autre...

Je suis tellement content de les revoir que je me mélanges un peu. Je reprends donc. Mon avion se pose sur le tarmac et tel que je connais Emmy, elle a bien du prévenir les aéroports, les gares, bref toutes les voies que j'aurais pu prendre, en leur demandant de me retenir le temps qu'elle arrive... si ce n'est pas ça, j'aurais beaucoup de chance... elle qui m'abandonne depuis quelque temps...

____________________________________


Cliquez sur le petit lecteur ;-)


Voir le profil de l'utilisateur
Emmy Cleff
avatar

Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple
Commissaire de Police
La loi... c'est moi
Féminin
Messages : 682

Lun 19 Mar - 14:26


Chérie, laisse moi t'expliquer!!




Une année entière c’est écoulé depuis la dernière fois que j’ai vu Gene. Je ne sais pas s’il est encore en vie, ce qu’il fait, ou il est ? j’ai arrêté de me posais toutes ces questions, qui au final m’empêchais d’avançais. A son départ, j’étais triste, déprimé. Incapable de faire quoi que ce soit sans éclater aux sanglots, surtout lorsque notre petit Shoji se mettait lui aussi à pleurer pour x raisons.

Aujourd’hui, j’ai repris le travail au Commissariat de la ville. Mon congé maternité étant terminé je n’ai pas eu d’autre choix que de confier mon fils à une nourrice qui est des plus adorable. Le week-end c’est une étudiante qui prend le relai, ou d’autre jour aussi lorsque la nourrice ne sait pas répondre à mes attentes. Les horaires de flics ne sont pas des plus facile pour lier travail et famille. Mais je pense m’en sortir au mieux. Du moment que le petite Shoji ne le vie pas mal, pour moi c’est tout ce qu’il compte.

Après le départ… ou la disparition de Gene, encore aujourd’hui je ne sais comment le nommais, j’ai enquêté pour le retrouvait, mis des avis de recherche partout, autant dire que s’il était encore à San Francisco je le saurais depuis bien longtemps et si un jour il souhaite y revenir… je serais l’une des premières averties. Mais plus les jours passent… plus l’espoir faibli et plus nous tournons la page.

Je me demande si Shoji se souvient encore de son père… malheureusement j’en doute, il était bien trop petit à son départ. Pourtant tous les soirs, il embrasse la photo de son père qui trône sur une petite table de nuit à côté de son lit.

« Papa reviendra mon cœur… j’en suis sûr »

C’est bien l’unique promesse que je fais chaque jour à mon fils, sans vraiment savoir si je parviendrais à la tenir. Vous ne pouvez pas imaginer combien c’est déroutant. Je déteste Gene pour avoir à m’infligeais cela.

Lorsque le téléphone retenti, je suis au commissariat et je n’en crois pas mes oreilles. Genesis… ou plutôt Gene est de retour à San Francisco. La sécurité le garde en « otage » dans leur locaux le temps que j’arrive. Chose qui ne me prend que très peu de temps grâce à mon véhicule de fonction qui fonce à tout allure à travers la ville, l’alarme bleu m’aidant à me frayais un chemin jusqu’à lui.

Je traverse une partie de l’aéroport en courant, mon cœur bat la chamade et la peur m’envahie. Si ce n’était pas lui… qu’une erreur ou un…. Non impossible. Quand j’ouvrirais la porte je serais surement face à Gene… mais allez comprendre pourquoi j’ai autant peur.
Avant d’ouvrir la porte je prends une grande inspiration et l’on me conduit à lui. On me laisse me rendre seul dans cette pièce qui le maintien enfermé jusqu’à mon arrivé. Quand je pousse la porte, que mes yeux se portent enfin sur lui, je suis surprise de constaté immédiatement que ses cheveux ont plus que pousser, mais son visage d’ange lui… n’a pas changer.
Immédiatement, un immense soulagement se fait ressentir en moi, puis la colère prend le dessus. Malgré l’envie de le giflait… je me retiens, n’osant même pas l’approchait car je ne sais ce qui nous lie encore à ce jour…

« … »

J’ouvre la bouche… mais dans un premier temps rien ne sort. Je commence par quoi ? lui ? moi ? nous ? notre Shoji ? j’ai tellement de reproche à faire et il doit s’y attendre, mais à quoi bon après si longtemps. Malgré cette colère qui me ronge, ainsi que la complexité de mes sentiments, je me contente juste de lui rendre sa liberté.

« Tu peux y aller si tu veux… tu es libre »

Est-ce que cette phrase ne concerne que ce moment présent ? ou notre vie de couple tout entière ? je ne parviens pas moi-même à savoir comment prendre les mots que je viens de lui adressait.




Voir le profil de l'utilisateur
Gene Yuurei
avatar

Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple
Gérant du bar "Le Mystica"
Masculin
Messages : 1375

Lun 19 Mar - 18:11
J'ai du être devin dans une autre vie car à peine montrais-je mon passeport à la guitoune que deux agents de sécurité arrivèrent même pas 2 minutes après me demandant de les suivre dans leur bureau... Emmy était derrière tout ça, je le savais, elle ne pouvait pas rester sans rien faire, elle voulait me chercher, me retrouver, s'il n'y avait pas eu Shoji, elle aurait parcouru la Terre entière pour me revoir...

Je n'avais pas de sac quand j'ai été enlevé du coup, je n'ai rien à reprendre et c'est plus facile. Je les suis gentiment après avoir récupéré mon passeport, je pouvais sentir les regards des voyageurs sur moi, ils devaient se demander ce que j'avais fait, si j'avais tué des gens ou je ne sais quoi d'autre... les gens sont parfois stupides d'imaginer des choses horribles sur des gens qu'ils ne connaissent même pas. Je déteste ce genre de personne, je vais être catalogué dans leurs esprits étriqués comme étant un dangereux criminel recherché... pff je vous jure, ces gens sont cons.

Je ne leur demande même pas pourquoi je suis enfermé là, pourquoi on ne me dit rien et tout ça pourquoi? parce que je le sais. Je les regarde avant de m'asseoir, je sais que je ne vais pas attendre longtemps. Je regarde autour de moi, observant les 2 agents de sécurité qui me tournent le dos, je regarde ma montre avant de fermer les yeux, comme me l'ont appris mes "kidnappeurs", je suis fatigué par le voyage et j'ai besoin de me reposer, je ne dors pas, je recharge mes batteries doucement...

Lorsque j'entends la porte s'ouvrir, je sais qu'il s'agit d'Emmy, ma chère femme enfin future ou ex femme, je ne sais plus ce qu'elle pense. J'ouvre mes yeux et je la voie, elle n'a pas changé, elle est toujours aussi belle, je lui offre mon plus beau sourire mais je vois dans son regard la colère qui prend le dessus dans son être. Je me relève et m'approche doucement d'elle, je ne me jette pas sur elle pour la prendre dans mes bras par peur de me prendre un coup sans doute ou pour ne pas la brusquer. Je lève ma main pour venir lui caresser la joue mais je m'arrête à quelques centimètres de cette peau si douce à souhait...

"Emmy... tu m'en veux, tu es en colère et tu veux me frapper, je le vois dans ton regard. Quoi que je te dise, tu ne voudras pas m'écouter, mais s'il te plait, si j'avais pu te contacter, je l'aurais fait, je n'ai pas choisi de partir... on m'a obligé à te quitter, à quitter Shoji, à quitter ma famille... je ne demande qu'une chose, c'est de me permettre de revenir. Je ne veux pas te perdre comme ce fut déjà le cas... Je t'aime Emmy et je t'aimerai toujours. Shoji est ma vie, mon souffle, je ne veut pas le perdre... s'il te plait..."

____________________________________


Cliquez sur le petit lecteur ;-)


Voir le profil de l'utilisateur
Emmy Cleff
avatar

Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple
Commissaire de Police
La loi... c'est moi
Féminin
Messages : 682

Mar 27 Mar - 10:33


Chérie, laisse moi t'expliquer!!




J’ai envie de hurler. Il est là devant moi, il a changé, mais ce n’est pas ça qui me dérange, ce qui me dérange c’est cette période d’abandon qu’il a osé, nous faire vivre à son fils, notre fils et moi. Une personne qui aime sa famille ne ferait jamais ça, alors comment je dois prendre tout ça ? Est-ce sa façon de nous repoussais ? si je n’avais pas fait toutes ces recherches à son sujet, est-ce qu’il serait là face à moi ? ou il aurait continué à nous fuir ?

Trop de questions dans ma tête, mais surtout des non réponses qui font mal, car pendant ce temps, mon imagination continue de me faire de mauvais tour. Maintenant qu’il est là, répondra-t-il à mes questions ?

L’avoir vu, savoir qu’il est en vie, me fais le plus grand bien, c’est pourquoi, je décide de lui faire comprendre qu’il est libre de repartir s’il le souhaite, car je ne veux pas le tenir en otage et encore moins qu’il se sente obliger de rester pour me fournir des explications.

Lorsque Gene s’approche de moi, mon cœur se met à battre à cent à l’heure, impossible de régularisé mon pouls. Sa main se rapproche de mon visage et je ferme les yeux dans l’attente de cette caresse qui n’arrive pas et que pourtant j’ai tant besoin.

"Emmy... tu m'en veux, tu es en colère et tu veux me frapper, je le vois dans ton regard. Quoi que je te dise, tu ne voudras pas m'écouter, mais s'il te plait, si j'avais pu te contacter, je l'aurais fait, je n'ai pas choisi de partir... on m'a obligé à te quitter, à quitter Shoji, à quitter ma famille... je ne demande qu'une chose, c'est de me permettre de revenir. Je ne veux pas te perdre comme ce fut déjà le cas... Je t'aime Emmy et je t'aimerai toujours. Shoji est ma vie, mon souffle, je ne veux pas le perdre... s'il te plait..."

Evidemment que je lui en veux…
Evidemment que je suis en colère…
Je fronce les sourcils et rouvre les yeux pour fixait les siens.  J’écoute ses explications, mais il a raison, je n’en crois pas mes oreilles, j’ai l’impression qu’une fois de plus il se moque de moi, car Gene a toujours des explications farfelues à me fournir.
Je lève ma main entre nous pour le stopper, j’en ai bien assez entendu, c’est à mon tour de parler cette fois.

« Stop !! Arrête !! Non mais tu entends tout ce que tu me raconte ? Comment… comment tu veux que je te croie… une fois de plus ! Qu’est-ce qui me prouve que tout ça est vrai ! que tu ne nous as pas juste… fuis car cette vie de famille ne te comble pas ? après tout c’est vrai quoi !! peut-être que tu joues un jeu avec Shoji et moi ! »




Voir le profil de l'utilisateur
Gene Yuurei
avatar

Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple
Gérant du bar "Le Mystica"
Masculin
Messages : 1375

Dim 1 Avr - 11:10
Emmy n'a pas changé, elle est toujours la même, il y a juste quelque chose de mort entre nous... la confiance aveugle que nous avions, nous avons toujours cru l'un en l'autre, moi je crois toujours en elle, elle fera le meilleur choix pour moi et pour Shoji mais depuis qu'elle a découvert la vérité, elle ne me croit plus, elle ne boit plus mes paroles comme avant, la confiance qui coulait de source s'est tarie... Elle n'accepte pas ce que je suis en réalité et là dessus je peux la comprendre, elle pense que j'ai joué avec elle, que le fait d'avoir eu un enfant avec elle fait d'elle un otage alors qu'il n'en est rien...


Je désespère qu'un jour elle m'accepte ce que je suis, ce que je fais... elle n'approuve pas le fait que j'aime ce que je fais et que le mensonge que j'ai toujours utilisé était là pour la protéger. J'espère sincèrement qu'elle sait que je ferai tout pour elle, pour la protéger... Elle est ma vie, je l'ai aimé dès la première fois et je l'aimerai jusqu'à ma mort... mais qu'en est il de ses sentiments à mon égard?


Ce que j'entends ne me plait pas du tout, s'en est blessant, je sens des micro lames me lacérés le corps entier, l'une d'elle réussit même à s'approcher de mon coeur, je le sens qui se serre, il me fait mal comme jamais auparavant... C'en est trop pour ce que j'ai enduré, je pose ma main brutalement sur son épaule pour la tirer contre moi et là je la serre contre moi, mes bras l'entoure pour ne pas qu'elle puisse bouger. Elle peut se débattre mais elle ne pourra pas quitter mes bras, je veux qu'elle sache la douleur de ses mots!

"Ca suffit Emmy! Tu ne me crois plus depuis que tu sais la vérité, ok je peux le concevoir mais dire que j'ai fui car je n'aime pas ma vie, ça, c'est trop! Tu te souviens comme j'ai pris soin de temps pendant ta grossesse? Et le jour de l'accouchement, j'étais prêt à t'accompagner en caleçon donc je t'interdit de dire que j'ai fui car si ça avait été le cas, je n'aurais pas fait tout ça!"

Je continue de la maintenir contre moi, mon menton posé contre son épaule.

"Tu sais qui je suis, ce que je fais et même en sachant ça, tu ne m'a pas arrêté ni livré au FBI, donc tu m'aimes encore... un peu... Si je suis revenu, si j'ai pu revenir, c'est parce que j'ai accepté de faire ce qu'il voulait, c'est par obligation que j'ai accepté, pour te protéger, pour le protéger mais si tu veux que je revienne sur ma décision et que tu meurs dans les prochains jours avec Shoji, c'est toi qui voit mais moi je ne veux pas vous perdre. Il faut que tu me crois, je suis sincère mon ange..."


J'approche mes lèvres de son oreille pour lui murmurer :

"Je serai toujours là pour vous, je vous aime bien plus que ma vie et même si je deviens fantome, je serai toujours là pour veiller sur vous..."

____________________________________


Cliquez sur le petit lecteur ;-)


Voir le profil de l'utilisateur
Emmy Cleff
avatar

Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple
Commissaire de Police
La loi... c'est moi
Féminin
Messages : 682

Ven 13 Avr - 13:10


Chérie, laisse moi t'expliquer!!




Je ne sais pas... non je ne sais plus quoi penser de cette situation. De mon couple avec Gene. Je l'aime... puis l'instant d’après je le déteste. Il est là... et le lendemain il a disparu. C'est comme ça depuis le jour ou nous nous sommes ouvert à l'autre pour avouer nos sentiments. C'est dur de vivre ce genre de relation. J'ai l'impression que je met bien plus de force et d'amour dans cette histoire, sans doute vouer à l'échec depuis le départ, que lui. Aujourd'hui, nous avons un fils, il est beau comme un cœur et répond au doux prénom Shoji. Pourtant.. Gene continue de me faire faux bond avec des excuses plus farfelue les une que les autres.
Je lui dis tout haut ce que j'ai sur le cœur depuis quelques mois déjà... mais rapidement et à contre cœur, je me retrouve dans ses bras incapable de bouger.

"Ça suffit Emmy! Tu ne me crois plus depuis que tu sais la vérité, OK je peux le concevoir mais dire que j'ai fui car je n'aime pas ma vie, ça, c'est trop! Tu te souviens comme j'ai pris soin de temps pendant ta grossesse? Et le jour de l'accouchement, j'étais prêt à t'accompagner en caleçon donc je t'interdit de dire que j'ai fui car si ça avait été le cas, je n'aurais pas fait tout ça!"

Je sais que mes paroles l'on blessé, peut être même qu'il lui ont fait du mal, mais j'avais besoin de lui faire savoir mon ressentie sur tout ça. C'est compliqué d'être la petite amie de Gene Yuurei... bien plus que pour n'importe qui d'autre, je vous assure.
J’essaie de me débattre pour qu'il me lâche, mais rien à faire, il me tien fermement.

« Lache moi !! Gene !! »

"Tu sais qui je suis, ce que je fais et même en sachant ça, tu ne m'a pas arrêté ni livré au FBI, donc tu m'aimes encore... un peu... Si je suis revenu, si j'ai pu revenir, c'est parce que j'ai accepté de faire ce qu'il voulait, c'est par obligation que j'ai accepté, pour te protéger, pour le protéger mais si tu veux que je revienne sur ma décision et que tu meurs dans les prochains jours avec Shoji, c'est toi qui voit mais moi je ne veux pas vous perdre. Il faut que tu me crois, je suis sincère mon ange..."

Oh bien sur que je sais tout à son sujet, plus que je ne le voudrais d'ailleurs, peut être que ça serais beaucoup plus facile s'il n'était rien dans les fichiers de la police, sauf que je suis en couple et que j'aurais du me mariais avec l'un des plus grand assassin de la ville... du pays peut être même !

« je ne te crois plus... j'arrive plus à te croire Gene... »

"Je serai toujours là pour vous, je vous aime bien plus que ma vie et même si je deviens fantôme, je serai toujours là pour veiller sur vous..."

Pourtant je sais qu'il serais capable de beaucoup de chose pour moi... pour nous, il me l'a déjà prouver par le passé. Fatigué de lutté, j'arrête de me débattre et m'abandonne dans ses bras, mon visage se recouvre alors de larmes.

« Pourquoi tu me fais ça chaque fois que je pense... que je pense que nous sommes enfin bien et tranquille ? Et Shoji qui a du grandir loin de toi... son sourire ressemble tellement au tien... tu lui as manqué.. à moi aussi Gene... est-ce que tu t'en rend compte »




Voir le profil de l'utilisateur
Gene Yuurei
avatar

Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple
Gérant du bar "Le Mystica"
Masculin
Messages : 1375

Sam 14 Avr - 18:15
Emmy pouvait toujours essayer de s'échapper de mes bras, elle n'y arriverait pas, j'étais plus forte qu'elle, je l'ai toujours été et je ne dis pas cela parce qu'elle est une femme et de ce fait, un être faible... Je ne suis pas ce genre d'homme, Emmy avait de la force, une puissance qui émanait de son corps lorsqu'il le fallait, pourtant elle n'avait jamais réussi à me battre ni à se défaire de mon étreinte forcée ou non... Elle pouvait me supplier de la lâcher, je ne le ferai pas, je la connais ce petit bout de femme, elle est encore en colère et si je la libère maintenant, elle ne se calmerait pas facilement alors que dans mes bras, à l'abri, sa colère tomberait et les larmes prendraient le relais... C'est pour ça que je l'aime, cette petite blonde au grand coeur, au tempérament de feu...

Quand elle me dit qu'elle ne me croyait plus et qu'elle n'arrivait plus à me croire, ça me fait mal mais je suis responsable de cet état et j'en prendrai toute la responsabilité, je ferais ce qu'il faut pour me faire pardonner pour qu'elle me croit de nouveau... enfin j'espère qu'on arriverait à redevenir une famille, mais ça risque de prendre du temps.


Lorsque je sens sa colère disparaitre petit à petit, je desserre légèrement mon étreinte pour venir lui caresser les cheveux, laissant au passage un baiser sur cette superbe chevelure blonde.


"Je suis désolé mon ange, tu ne peux pas savoir à quel point j'ai souffert d'être loin de vous. J'ai compté les jours pendant que j'étais là bas, je n'ai jamais voulu m'éloigner de Shoji et de toi, je ne demandais qu'à rester auprès de vous pour le voir grandir et préparer ce mariage qui nous tenais à coeur..."

J'ai envie de lui redonner le sourire en disant quelque chose de stupide... allez tant pis, j'ose quand même.


"S'il a mon sourire, tu as du fondre un bon nombre de fois non? "

Je desserre un peu plus mes bras, relevant doucement sa tête pour qu'elle me regarde. Je peux voir ses larmes qui créent des sillons le long de ces merveilleuses joues.


"Excuse moi Emmy mais je n'aime pas te voir en colère ou triste, ton sourire me fait tellement de bien que j'ai envie de tenter n'importe quoi pour le revoir."

Il y a quelque chose que j'ai envie de lui dire, je voudrais tout lui raconter mais... si je le fais, ce sera la dernière fois que je verrai Emmy et ce serait un au revoir définitif car jamais je ne pourrai revenir auprès d'elle...

____________________________________


Cliquez sur le petit lecteur ;-)


Voir le profil de l'utilisateur
Emmy Cleff
avatar

Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple
Commissaire de Police
La loi... c'est moi
Féminin
Messages : 682

Lun 16 Avr - 12:21


Chérie, laisse moi t'expliquer!!




"Je suis désolé mon ange, tu ne peux pas savoir à quel point j'ai souffert d'être loin de vous. J'ai compté les jours pendant que j'étais là bas, je n'ai jamais voulu m'éloigner de Shoji et de toi, je ne demandais qu'à rester auprès de vous pour le voir grandir et préparer ce mariage qui nous tenais à coeur..."

Je me redresse pour le regardait. Une partie de moi, sans doute celle lier à mon cœur, veut le croire, veut lui laissait le bénéfice du doute, mais l'autre partie de moi, celle qui semble bien plus intelligente, me dis de prendre la fuite et de cesser de le croire comme j'ai toujours fais.

Le problème quand on est amoureux, enfin je devrais peut être dire quand je suis amoureuse, car comment faire une généralité d'une chose qui n'arrivera jamais à quelqu'un d'autre que moi, quand je suis amoureuse et par chance d'un assassin rechercher dans tout le pays, c'est qu'on veut toujours voir cette petite part de positif que l'on trouve dans chaque cas... dans chaque problème....
En voici encore la preuve... car je suis devant lui et ses paroles sèment le doute en moi. Je remue la tête légèrement... car oui je l’espère du plus profond de mon âme que nous lui avons, ne serais qu'un peu marquer.

« Dire qu'à l'époque j'ai cru qu'on pourrais toucher le bonheur avec autant de facilité... C'était nous sous estimé »

Je secoue légèrement la tête, déçu... je nous revois pourtant amoureux comme jamais après la naissance de Shoji. On n'espérait qu'une chose, c'était de passer un maximum de temps à 3. Même lui j'ai cru qu'il avait changer, qu'il avait ce même objectif que moi... puis il a disparu.

"S'il a mon sourire, tu as du fondre un bon nombre de fois non? "

Je pouffe de rire... c'est loin d'être amusant, mais pourtant il a tellement raison...
Mon fils est le portrait cracher de l'ange qui illumine... illuminait ma vie. Je ne sais même plus comment je dois conjuguer notre histoire... présent ? Passé ? Un futur est-ce encore possible ?

«Il a ton sourire... il a tellement grandie, si tu le voyais Gêne... tu serais tellement fière... il est ton portrait cracher »

Je souris, puis je pose enfin mon regard dans celui de cet homme que j'ai toujours aimer énormément. Je sais que je vais baisser la garde si je continue ainsi... mais j'en ai tellement besoin. Faut que je me reprend... et surtout que je ne laisse pas mes sentiments prendre le dessus, comme toujours face à lui.

"Excuse moi Emmy mais je n'aime pas te voir en colère ou triste »

« Il faudrait peut être que tu commences par arrêter toutes ces conneries alors »

« ton sourire me fait tellement de bien que j'ai envie de tenter n'importe quoi pour le revoir."

« Viens voir Shoji... Rend lui son père... son sourire... et peut être qu'ensuite tu auras le droit de revoir ce sourire qui te manque tant... Viens ce soir à 19h à la maison s'il te plais. »



Voir le profil de l'utilisateur
Gene Yuurei
avatar

Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple
Gérant du bar "Le Mystica"
Masculin
Messages : 1375

Sam 21 Avr - 16:59
Je sais que je l'ai trahi, elle a vu qui j'étais en réalité et cela la bousculé, j'ai eu droit à une seconde chance quand elle a eu son accident et qu'elle avait oublié qui j'étais vraiment, nous étions heureux, une vraie petite famille et puis elle est tombée enceinte et nous avons eu ce petit Shoji qui nous comblait de bonheur... Et voila qu'il a été enlevé et c'est là qu'elle a redécouvert ce que j'étais, ce tueur qu'elle pourchasse depuis des années...

"Je suis fier de lui, depuis qu'il est né je suis fier de lui et de toi..."

Je voulais ajouter que j'étais fier de Shoji de ne pas avoir été perturbé d'avoir été enlevé, je suis soulagé qu'il n'ait pas eu de séquelles mais le mal est fait, il était déjà là le jour où je suis arrivé ici, il était là quand j'ai tué la première fois dans cette ville, il était là à chaque moment de ma vie, bon ou mauvais, il est en moi, il me possède et me dirige, il émane de tout mon être mais ça, il n'y a que Emmy pour voir que je suis le mal incarné...


Je l'écoute, cette femme à la sublime chevelure or, elle me demande d'arrêter mes conneries... mais ce ne sont pas des conneries, c'est ma vie, c'est ma drogue, c'est ce qui me permet de me sentir vivant, ce qui nourrit mon âme... c'est comme si je lui disais "demande à un enfant d'arrêter de rire... ce n'est pas possible... pour moi c'est ce qui me permet d'être en vie, je ne pourrais pas m'arrêter". J'avoue, je ne veux pas faire d'effort pour arrêter, Genesis c'est moi, une partie de mon être, si j'arrête d'être Genesis, c'est le tuer, donc tuer une partie de moi, donc laisser un vide immense.... Emmy n'a pas l'air de comprendre, mais je ne sais pas comment lui expliquer que je ne peux pas le faire, j'aime ce que je fais et je ne pourrais pas m'en passer même pour eux. Je les aime tout les deux mais me demander de faire ça, c'est impossible, au dessus de mes forces. Imaginez qu'on vous demande de pardonner à un chauffard meurtrier... ce n'est pas possible, on ne peut pardonner ce qui aurait pu être éviter...


Je ne lui réponds pas, je me contente de lui sourire et d'enchainer sur la réponse de son invitation. J'ai peut être une solution à ce problème, c'est un peu farfelue mais il existe une potion pour rendre amnésique, ça pourrait très bien marcher sur Emmy, bon ok, elle perdrait la mémoire mais surtout elle oublie Genesis donc la confiance et l'amour reviendrait, nous serions heureux et bien entendu, il faudrait que je fasses plus attention lorsque je fais mes affaires...



"Je serais content de le revoir oui. Emmy, je sais que la confiance n'est plus là mais on vit toujours ensemble?"

Oui parce qu'il ne faut pas oublier que la maison, c'est la mienne... enfin c'est un détail mais quand même, j'ai pas envie de vivre sous les ponts...

____________________________________


Cliquez sur le petit lecteur ;-)


Voir le profil de l'utilisateur
Emmy Cleff
avatar

Mieux me connaître
✘ Qui sont tes ami(e)s & tes ennemies:
✘ Je suis membre:
✘ Je fais partie de la fraternité: en couple
Commissaire de Police
La loi... c'est moi
Féminin
Messages : 682

Lun 23 Avr - 10:56


Chérie, laisse moi t'expliquer!!




Il a beau me dire qu'il est fière de notre bébé, je n'en crois pas un mot à cause de ses absence répété. Pourtant, il faudra bien que je mette de l'eau dans mon vin, une fois de plus, si je ne souhaite pas priver mon fils, notre fils du bonheur de connaître son père. Tout cela est tellement compliqué. Parfois j'envie ce moment ou je ne me souvenais de rien et ou je me contentais de croire en l'amour que me portais Gene.
Aujourd'hui tout serais sans doute différent, même si rien n'aurais changer ce départ de notre vie.

"Je serais content de le revoir oui »

« d'accord... tu sais ou et quand venir dans ce cas »

«  Emmy, je sais que la confiance n'est plus là mais on vit toujours ensemble?"

Mes yeux se posent de nouveau sur lui à sa question. Je ne sais pas quoi lui répondre, alors qu'au fond de moi, je sais que cette maison lui appartient sans doute plus qu'à moi. Je lâche un soupir, croise mes bras avant de reprendre.

« C'est chez toi, je ne peux pas t'interdire de t'y rendre Gene. Pour le reste... laissons faire le temps tu veux bien ? J'ai pas envie de me jetais de nouveau dans tes bras sans réfléchir, ce que j'ai toujours fais jusqu'ici... je préfère prendre mon temps cette fois et être sur que... tu ne recommencera pas dans une semaine. Shoji en souffrirai trop »

Je pose mes yeux dans les siens en rajoutant.

« Tu comprend j’espère? »

Gene est loin d'être idiot et s'il pense au bonheur de notre fils avant le notre, alors il comprendra ma décision et la respectera. Je ne dis pas que tout est fini entre nous, car je sais que l'amour que je lui porte est plus fort que tout, mais je veux que nous prenons notre temps.

« Tu peux partir si tu veux... tu es libre. Juste... n'oublie pas ce soir, 19h a moins que tu ne peux y venir avant »



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher
» ?La vie nous laisse le choix d’en faire un accident ou une aventure. ? CALLIE&DONOVAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
San Francisco Life :: San Francisco :: ♣ Around the world :: ♥ Les environs-
Sauter vers: